Le milieu marin

Le Domaine du Rayol, c’est aussi 14 hectares de milieu marin. Aussi, une exposition permanente à la Maison de la Plage a été mise en place afin de mieux comprendre ce milieu.


Le littoral, un milieu complexe

Le littoral est un milieu complexe et soumis à de nombreuses contraintes. Imaginez-vous vivre sur le bord de mer à longueur d’année… Le vent quasi-permanent, la force des rayons du soleil, le sel… Les êtres vivants se développant dans ce milieu ont bien du courage !
L’influence de la mer se fait sentir bien au-delà du niveau marin. Quelques rares plantes peuvent s’y développer. Chacune d’entre elles a évolué en s’adaptant aux contraintes. Pousser dans le sens du vent, se recouvrir de poils… Les plantes ont plus d’un tour dans leur sac pour se protéger !


Les petits fonds méditerranéens : un « point-chaud » de la biodiversité

Le bord de mer en Méditerranée est souvent défini comme l’un des « points chauds » mondiaux de la biodiversité. Les scientifiques estiment que près de 60% des espèces sont spécifiques, et près de 20% sont menacées d’extinction rapide. Cela s’explique notamment par la multiplicité des petits fonds méditerranéens. Côtes rocheuses, côtes sableuses ou encore herbiers de posidonie, chacun de ses habitats présents au Domaine du Rayol renferme une diversité d’espèces animales et végétales remarquable.
Présenté comme le 11e paysage du jardin, le DPM (Domaine Public Maritime), confié en gestion à l’association du Domaine du Rayol, témoigne de la richesse de ces milieux.


Tout un monde à préserver

Cette exposition fait prendre conscience de la formidable capacité d’adaptation des espèces marines. La posidonie et d’autres espèces emblématiques vous y sont présentées : caractéristiques, adaptations, menaces… Une manière de comprendre l’impact de l’Homme sur ces espaces et d’apprendre les bons gestes pour les préserver.