Un nouveau plan pour découvrir Le Jardin des Méditerranées

Plan du Domaine du Rayol

Le 18 décembre 2018

Parcourir Le Jardin des Méditerranées, c’est se balader à son gré sur plus de 5 km de chemins, depuis l’Hôtel de la Mer et son fabuleux panorama sur les Îles d’Or jusqu’à la terrasse de la Maison de la Plage, en passant par la rocaille d’Amérique aride, la Grande Perspective ou le Vallon de Nouvelle-Zélande.

Pour se repérer sur ces 7 ha de jardins dessinés par Gilles Clément, un plan est remis à tous les visiteurs à l’accueil du Domaine du Rayol. Présenté pour la première fois à l’occasion des Journées Portes Ouvertes début décembre 2018, un tout nouveau plan du Jardin a vu le jour : une carte qui se déplie pour faire apparaître au recto un dessin du Jardin « vu d’oiseau », et au verso une présentation, au fil des saisons, des paysages qui composent Le Jardin de Méditerranées.
Car ce jardin est avant tout un jardin évocateur de paysages, représentés dans leur état le plus naturel possible, ce qui explique l’absence d’étiquettes au pied des végétaux. Toutefois, pour les amateurs, les plantes emblématiques sont identifiées dans la Galerie botanique et présentées lors des visites guidées, quotidiennes.

Le dessin du jardin a été réalisé par le paysagiste Maxime Aubinet, avec la volonté de donner envie aux visiteurs d’aller s’aventurer au plus profond du Jardin, en empruntant les petits chemins et escaliers à l’écart des axes principaux du Jardin, là où l’on fait les plus belles rencontres : ici, la floraison extraordinaire des hakeas d’Australie, là un phasme en balade dans la nolinaie d’Amérique subtropicale, ou encore un joli banc dédié aux amoureux…
Même si le dessin tend le plus possible à se rapprocher de la réalité des lieux, en figurant les cheminements et végétaux emblématiques permettant de se situer dans le jardin, il s’agit une représentation sensible et artistique du Jardin, dans laquelle chaque parcelle ou végétal est présenté sous son meilleur jour, en fleur, ce qui a l’avantage de mieux les distinguer.

Ce nouveau plan du jardin, distribué aux 75 000 visiteurs annuels du Domaine du Rayol existe pour l’instant en français uniquement. Début 2020, il sera édité en trois langues étrangères : anglais, allemand et, nouveauté, en italien, pour offrir aux touristes étrangers la même qualité de visite du Jardin.

Cette nouvelle édition a pu voir le jour en partie grâce au soutien du Conservatoire du littoral, propriétaire du Domaine du Rayol. La conception graphique a été confiée à l’agence MESH. Le document est imprimé avec des encres végétales, sur papier 100% recyclé, certifié FSC, par l’imprimerie varoise SIRA, labellisée Imprim’Vert. A l’issue de la visite du Jardin, les visiteurs ne souhaitant pas conserver le plan sont invités à le déposer dans une urne pour qu’il soit redistribué et profite à d’autres visiteurs.