Le conseil des jardiniers : le temps des derniers travaux

Fin des plantations

Le 22 février 2018

En cette fin du mois de février, malgré une petite vague de froid qui nous enveloppe encore, en région méditerranéenne on peut déjà parler de la fin de l’hiver.
En effet, si la fin de l’hiver calendaire se situe au moment de l’équinoxe de printemps, l’hiver météorologique lui, va se terminer avec la fin de ce mois. Cette différence s’explique en tenant compte de l’inertie de la Terre et surtout de son atmosphère qui décale l’impact des solstices d’hiver ou d’été, d’environ trois semaines. On peut rajouter à ces critères, les variabilités de températures, de pression, d’hygrométrie et de précipitations… Le pic de l’hiver chez nous tombe donc vers la mi-janvier et la saison, démarrée début décembre, se termine fin février.
On le voit d’ailleurs aux jours qui ont déjà pas mal rallongé et au soleil qui commence à être de plus en plus haut dans le ciel.


La fin de l’hiver marque la fin des gros travaux

Paysage du Jardin

Soleil d'hiver

Soleil d’hiver dans le jardin d’Afrique du Sud

 

 

 

 

 

Au jardin, il est temps de terminer les gros travaux d’hiver, que sont l’élagage, la taille des arbustes à floraison estivale, et surtout le nettoyage des massifs et buissons, voire de certains sujets comme les Chamaerops humilis ou autres afin de ne pas perturber la faune qui commence juste à se réveiller.

Il va sans dire que les plantations devraient être terminées depuis longtemps, mais pour les retardataires, il est encore possible d’installer de nouveaux végétaux à condition que vous puissiez assurer une surveillance et un arrosage estival, afin de garantir leur bonne acclimatation.
De même si vous souhaitez travailler votre sol, en vue d’y installer un potager par exemple, ne tardez pas trop. Car même la micro faune souterraine ne va pas tarder à rentrer en activité, sans compter que certains, comme les vers de terre, ne la stoppent quasiment jamais pendant l’hiver, la terre étant plus meuble et la matière organique constituée de feuilles mortes abondante. Cela vient également du fait que le sol est toujours plus tempéré que la température extérieure (encore une question d’inertie) et ne gèle jamais en profondeur sous notre climat.


Installez vite les nichoirs…

Nourissage des oiseaux

Les oiseaux vont continuer à picorer vos graines pendant encore quelques semaines

C’est encore le moment d’installer des nichoirs si vous désirez accueillir des oiseaux dans le jardin mais là encore, il ne faut plus tarder.
Les oiseaux, comme les autres êtres vivants, n’ont pas le calendrier civil que nous utilisons usuellement, et c’est bien les saisons météorologiques, qui les gouvernent. L’allongement de la durée des jours, plus des températures et un ensoleillement un peu plus élevés ne vont pas tarder à les inciter à se mettre en quête de nouveaux territoires et de partenaires pour la nouvelle saison de reproduction qui s’amorce. Les migrateurs, eux, ne sont pour l’instant pas encore revenus mais c’est l’affaire de quelques semaines, et les nichoirs installés auparavant auront plus de chance de trouver un locataire.


… mais ne stoppez pas encore le nourrissage des oiseaux !

Attention cependant, si vous avez nourri les oiseaux pendant l’hiver, avec des graines ou des boules de graisse, il n’est pas encore temps de stopper ce nourrissage. Les insectes ne sont pas encore assez abondants et les oiseaux risqueraient de dépérir, faute de nourriture. D’autant plus s’ils sont habitués depuis des mois à venir chercher chez vous leur pitance. Continuez donc le nourrissage encore au moins quelques semaines, et vous verrez à terme, que spontanément, les divers passereaux et autres se désintéresseront d’eux-mêmes de vos mangeoires… Les chenilles et autres vers étant bien plus appétissants pour eux ! Il sera alors temps de ranger les mangeoires et supports à boules jusqu’à l’automne suivant. Merci pour eux !

Laurent Amalric, responsable de la Pépinière du Domaine du Rayol