Conservatoire du littoral

Créé en 1975, le Conservatoire du littoral est un établissement public d’État. Il achète des terrains sur les littoraux maritimes et des grands lacs pour les préserver irréversiblement et en permettre l’accès du public. Ces terrains sont restaurés et aménagés pour maintenir la richesse biologique, esthétique et identitaire du littoral.

Le Conservatoire du littoral accompagne aussi les évolutions du rivage associées au changement climatique et aux risques naturels. Et cela, toujours en se souciant de laisser agir la nature autant que faire se peut.

Les chiffres clés (janvier 2017)

  • 193 275 hectares préservés, soit 1450 km de côtes (13% du linéaire).
  • 3 000 ha acquis en moyenne par an (1 acte de vente par jour).
  • 700 sites.
  • 50 Millions d’euros par an, c’est le budget consacré à l’acquisition et l’aménagement des sites.
  • 180 agents au Conservatoire du littoral.
  • 250 gestionnaires de site.
  • 900 gardes du littoral.
  • 40 millions de visiteurs par an.
Lors des enquêtes d’opinion le Conservatoire du Littoral ressort souvent comme « l’établissement public préféré des Français ».

L’acquisition

Lors de l’acquisition des sites, le Conservatoire du littoral en confie la gestion, l’animation, l’accueil et leur surveillance aux collectivités territoriales, à des établissements publics, ou encore à des associations environnementales.

Cette délégation de la gestion, encadrée par des conventions pluriannuelles, permet au Conservatoire du littoral de consacrer l’essentiel de ses moyens humains et financiers à sa mission première, l’acquisition de terrain.


Dans cet esprit, l’association du Domaine du Rayol est le gestionnaire du site depuis son acquisition en 1989. A elle de trouver de trouver les moyens de cette gestion.